Article

La magie des endorphines

26 juillet 2017

fille_skate-1.png

Es-tu un élève qui stresse énormément avant un examen? Difficulté à dormir, perte d’appétit, le cœur qui bat très vite 3 jours à l’avance à cause de l’angoisse des examens? Si ces situations te sont familières, que peux-tu faire pour diminuer ton anxiété? On recommande souvent de prendre des respirations profondes et de faire des activités qui vont te permettre de relaxer. En plus de ces dernières stratégies, la pratique d’activité physique est un excellent moyen pour contrer la situation.

Lorsqu’on est stressé et anxieux, on a tendance à être de mauvaise humeur, sensible et moins efficace dans les tâches ou études à faire (Ströhle, 2009). Heureusement, le corps est bien équipé pour répondre à ces situations grâce à la production et à la libération des endorphines. Les endorphines sont des hormones qui sont sécrétées dans le cerveau lorsqu’on fait un effort d’intensité modérée ou vigoureuse (De Matos et coll., 2009). Ces neurotransmetteurs jouent plusieurs rôles importants. En effet, lorsque la concentration d’endorphine augmente, le corps permet à nos émotions et sensations négatives de prendre une pause favorisant ainsi l’apparition de la bonne humeur et la sensation de bien-être. Non seulement la sécrétion de ces hormones contribue au bien-être et aux sensations agréables, mais elle influence également la perception de la douleur et du stress (De Matos et coll., 2009). On dit que cette substance chimique à un effet anxiolytique, c’est-à-dire une substance qui diminue la sensibilité à l’anxiété et au stress.

En résumé, bouger produit davantage d’endorphines et par conséquent mieux tu vas te sentir.

Il y a-t-il une activité physique qui est plus bénéfique qu’une autre?

Les études scientifiques et la Société canadienne de physiologie de l’exercice relèvent que les activités physiques optimisant la sécrétion d’endorphine sont des activités comme la course, la marche, la promenade en vélo, la natation, le patin, etc., puisque ce sont des activités d’intensité modérée ou vigoureuse (SCPE, 2012) (Goldfarb et coll, 1997). Toutefois, ce ne sont que des exemples : tu peux choisir n’importe quelle activité qui te plait parce que le fait de bouger augmente tout de même les concentrations d’endorphine au cerveau. Non seulement l’activité physique te donne un meilleur sentiment de bien-être et aide à combattre ton stress, mais elle va également améliorer tes capacités cognitives et contribuer à ton bonheur (Participaction, 2015). En effet, cela déclenche une meilleure circulation sanguine dans le cerveau. Cette oxygénation permet à ton cerveau de favoriser l’apprentissage. Une pierre, deux coups : l’anxiété et le stress diminuent et ta concentration est optimale.

Dorénavant, tu as un outil de plus non seulement pour faire face à ton stress de fin d’année et réussir tes examens, mais tu possèdes une stratégie valable pour gérer toute autre situation de la vie quotidienne qui peut engendrer de l’anxiété.

Il est important que peu importe l’activité que tu choisiras, elle doit te faire ressentir une seule chose : DU PLAISIR!

Maintenant, il ne te reste qu’à choisir une activité et saisir chaque opportunité pour aller prendre de l’air dehors avec un(e) ami(e) ou seul(e) pour « décompresser » et retrouver ta concentration avant un examen.

 

Article rédigé par Maria Léonor Barrionuevo, stagiaire en kinésiologie de l’Université de Montréal

Bibliographie

Partager
Article écrit par Rédacteur invité Catégories présentes: activité| anxiété| endorphines| famille| stress| tête